Thug life or not thug life ?

On pense souvent (à tord) qu’un artiste, un dj, une « célébrité » est comme on le vois à travers les médias, les réseaux sociaux. En réalité, on en vois que ce que l’on veut bien nous montrer et parfois même nous faire croire…

Après un article sur la dancehall jamaïcaine, je suis très heureux de pouvoir à nouveau partager un article de si haut calibre avec vous. En effet, l’auteur Steve Gadet (aka Fola) n’en est pas à son coup d’essai en matière d’écriture et je me devais d’intégrer ce texte dans la rubrique Docus.

Une génération derrière les barreaux, offre un angle très intéressant, dans lequel les artistes ne sont pas ceux qui influencent, mais ceux qui reflètent la société.
Quand on considère la musique pour d’autres choses que boum-tchak, gna-gna-gna, le message a toujours une importance et il se doit de faire sens.
Faire la distinction entre le personnage public et la personne (le narrateur et l’auteur), sortir de ces fictions plus ou moins vécues/fantasmées et mettre tout ça en phase avec le monde réel, la vie quotidienne… Bonne lecture !

Une génération derrière les barreaux
par Steve Gadet

Rappel : pour des raisons évidentes de droits d’auteur je ne peux pas mettre les articles directement sur mon blog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s